July 29, 2004

Buy a ".gov" before the end of July!

After August 1, there will be a $ 125 fee to have the privilege to have a .gov.

Switzerland: New procedural rules for domain name disputes

On March 1, 2004 the Swiss Academic and Research Network, the Swiss registrar of internet country-code domain names, issued new procedural rules for dispute resolution proceedings for .ch and .li domain names.
[International Law Office]

A Czech court deals with a domain name dispute

In a recent ruling a Czech court awarded a modest sum to a foreign company that was the victim of domain name piracy. The registrant did not use the domain name for any specific illegal purpose other than preventing the rightful owner from registering it.
[International Law Office]

Où résident les cybersquatteurs ?

Le MailClub.info dresse un tableau général des pays où les litiges sont les plus fréquents.

googles.com, boobles.com, froogles.com

An article recaps three recent stories related to Google's trademark and identity on the web.

July 28, 2004

Random domain names generator

This script by John Wyles works by randomly grabbing text from various text files filled with prepositions, colors, animals, nouns, adjectives, and determiners to build short catchy domain names.

New developments in German domain name case law

In three new decisions, the highest German civil court clarified an important detail in German name law (maxem.de), denied certain claims against the German domain name authorities DENIC (kurt-biedenkopf.de) and did not object to the prohibition of a generic domain name with an indication of a city as in tauchschule-dortmund.de (= diving-school-dortmund.de). These decisions are discussed here.

Redirection forcée d'un nom de domaine !

Du jamais vu ! Un site de propagande raciste fonctionnait sous le nom de siegheil.de. Suite à la demande de fermeture de ce site formulée par un groupe de surveillance du web, l'autorité de nommage allemande a décidé de rediriger le trafic lié à ce nom. La résolution du nom fait désormais aboutir les visiteurs à shoa.de, un site fournissant des informations sur les origines de l'antisémitisme.
C'est une première. Même quand le juge espagnol Garzon s'en était pris aux sites web de l'organisation basque Batasuna, il n'avait fait qu'ordonner la fermeture de ceux-ci sans toucher au nom batasuna.org.

"Sieg Heil" website gives Holocaust lesson

Denic, Germany's .de administrator, has reportedly revoked the neo-nazi siegheil.de domain at the request of a German Internet watchdog. All traffic to the former neo-Nazi website has been redirected to shoa.de.

Nominet: Statement on UK Internet Registry Ltd

Nominet warns that a company has been sending out documents resembling invoices to registrants of .co.uk names. It claims that the .com version of the .co.uk name is unregistered and offers to sell it to the registrant for a sum of money.

July 27, 2004

Call me Katie

"The publishers wish to make clear that the author of Katie.com and the events described in Katie.com have no connection whatsoever with the Web site found at the domain name address www.katie.com, or with the e-mail address katie@katie.com."
[For the whole (and amazing story), see Cnn.com or The Register]

Katie.com n'est pas comme katie.com !

Elle s'appelle Katie Jones et a acheté en 1996 un nom de domaine identique à son prénom, à l'époque bénie où il était encore disponible. Modératrice d'un chat, elle utilisait ce nom comme adresse d'un site web perso où figuraient entre autres son CV et des photos de son enfant. Et puis un jour elle a retiré de son site tout ce qui était personnel.
La raison ? En 2000, un livre racontant l'histoire d'une petite fille sexuellement agressée suite à une "rencontre" sur un chat room, est paru sous le titre... Katie.com ! Ce qui a amené sur le site katie.com une "clientèle" inattendue, et pour Katie des tonnes d'e-mails pour le moins dérangeants (spam, propositions malhonnêtes, etc.).
Quatre ans après, Katie continue de souffrir de cette affaire. Mais a abandonné l'idée d'une lutte juridique, qui serait trop longue et coûteuse.
[Cnn.com]

Domain Name Decision: Nine Transfers in One

See GigaLaw.com for a report by D. Isenberg.

July 26, 2004

Action frugale pour Froogle

Même si l'on est un pure player à qui tout réussit sur le web, il ne faut pas oublier les lois du monde physique... Google vient de l'apprendre à ses dépens, qui a créé un site de comparaison de prix, froogle.com, puis seulement a cherché à enregistrer la marque. C'est alors qu'il a trouvé sur son chemin un certain Richard Wolfe, qui a fait opposition à l'enregistrement de cette marque, en faisant remarquer qu'il exploitait aussi un site froogles.com depuis 2000 !
Google a donc perdu l'action en revendication de ce nom engagée devant le NAF (panel de trois arbitres, avec une opinion dissidente).

Slip and fall

A federal judge has fined John WorldPeace [is this his real name?], a Texas lawyer and perennial candidate for high office, $25,000 for using the names of two car dealerships as Internet addresses for Web pages that recruit clients for lawsuits against the dealerships. He registered the addresses billheardchevrolet.org, billheardchevrolet.us, landmarkchevrolet.org and landmarkchevrolet.us and offered to sell them to the dealerships for $50,000 each.
[HoustonChronicle]

Google loses another domain name

Google did not... pay the domain name's yearly fee, and lost
google.az, used for the "Google Azerbaijan Project".
But things have quickly been fixed.

Are big firms really aware of cybersquatting risks?

No is the answer, if you read this.

No Froogles for Google

A NAF arbitration panel has rejected Google's challenge of a Web site named froogles.com.
In a separate proceeding in the US Patent and Trademark Office, the defendant has challenged Google's attempt to register Froogle as infringement of his Froogles.com mark.

Bien sûr que ce n'est pas de l'arbitrage !

"Le mécanisme administratif proposé par l'ICANN dans l'intérêt de la gestion du système des noms de domaine en vue de demander à des experts, tout en protégeant d'un recours les responsables du système d'adressage, de se prononcer, sous réserve de la vérification des tribunaux, sur certains aspects spécifiques du contentieux découlant pour le titulaire d'un droit de marque, de l'enregistrement ou de l'usage abusif d'un nom de domaine, ne constitue pas un arbitrage".
[Forum des Droits sur l'Internet]

July 22, 2004

Sanction against a registrar

A New-Zealand registrar is found to be in breach of the .nz policies and procedures after it cancelled a domain name when it shouldn't have. The domain name was subsequently released after the 90 day pending release period and re-registered by a third party.
[Australian Domain News]

July 21, 2004

Domain names = index of popularity?

"It has been reported that David Beckham has 111 registered domain names in his name. With the significant amount of media attention he has attracted following his arrival onto the international football stage during Euro 2004, Wayne Rooney has been quick off the mark and already registered his name in 10 different domains. These footballers, along with all other European sports people, celebrities and brand owners should be preparing themselves for the launch of the new top level domain, the .eu domain name, and considering how it may be used as part of their brand protection policies."
[E-COMLAW.COM]

What will you make with Legos?

"The owner of the domain name [legos.com] is from the island of Java island in Indonesia and has a head office and place of residence in Java. When you speak Javanese to Javanese people and say “lego” in a sentence, their understanding is that “lego” means relief, big/open room, vacillate, and reluctant. Approximately 80 to 100 million people in Indonesia speak Javanese and use the “lego” word in daily conversation". Yes, but Lego is also a trademark, said a WIPO panel...

July 20, 2004

CreditCards.com domain name purchased for $ 2.75 million

The domain name creditcards.com has been purchased for $2.75 million by a firm specializing in marketing financial products online. This purchase represents the fifth highest selling price for a domain name on record.

2.750.000 dollars pour un nom de domaine

Le nom creditcards.com a été vendu pour 2,75 millions de dollars à une société spécialisée dans le marketing des produits financiers. Vu son prix, cette transaction figure au "top 5" des noms de domaine les plus chers jamais vendus.
[Market Wire]

Unfair only in the physical world?

"The Federal Trade Commission and Congress must act to prevent Fox News from using the deceptive and misleading trademark 'Fair and Balanced", reads MoveOn website. Let's assume that MoveOn wins this suit: Fox News can still use its domain name fairandbalanced.com...!

Registrant:
     Twentieth Century Fox Film Corporation
     (DOM-365161)
     10201 W. Pico Boulevard Los Angeles
     CA
     90035 US


July 19, 2004

Pay to play

The owner of KerryEdwards.com has announced that he will auction the name to the highest bidder, for no less than 150,000 $. This name corresponds with the Democratic ticket in the US 2004 presidential election.

Belgique : 93.805 noms de domaine enregistrés en 2003

Et "17 plaintes ont été déposées, acceptées et traitées. Dans 70% des cas, le transfert du ou des noms de domaine incriminés a été ordonné".
[Communiqué de presse, DNS BE, 19 juillet 2003]

Les mots et les choses


(c) Mandryka, 2004, http://www.leconcombre.com


Ca l'a forcément fait tiquer

L'un des premiers entrants du commerce électronique, la société TicketMaster, reste victime d'actes de cybersquatting. Elle vient de récupérer plus de... 100 noms de domaine en .com enregistrés frauduleusement, qui tous comportaient sa marque ticketmaster.

Un "Nami" qui ne vous veut pas de bien !

Le Namibian Network Information Center (Na-nic), qui gère tous les noms de domaine en .na, a décidé de bloquer les noms des sociétés qui n’avaient pas payé leurs factures - et donc d'empêcher l'accès à leur site. Sans prévenir !
Ces sites namibiens ont repris du service en fin de semaine dernière, après règlement des factures.

July 18, 2004

Parution de deux rapports sur la gouvernance

Le premier, rédigé par l'O.C.D.E., porte sur la gestion des domaines de premier niveau.
Le second, rédigé par un groupe indépendant, le Center for Democracy and Technology, étudie le fonctionnement actuel de l'I.C.A.N.N. et appelle à ce qu'elle revienne à son rôle premier.

July 16, 2004

Cybersquatting linked to spam

Microsoft has won a summary judgment of $4 million in a case accusing a California individual and his companies of unusually deceptive spam, false advertising, trademark infringement and cybersquatting of hottmail.com, wwwwindows.com, microsoftc.com, wwmsn.com and other domain names similar to those held by Microsoft, used to mislead messages recipients.

DotComGuy returns to average guy

The man who legally changed his name to DotComGuy changed it back Tuesday - to Mitch Maddox.
[Chicago Sun Times; see also the story of NJweedman.com]

July 15, 2004

Qui est le titulaire véritable d'un nom : fin du débat ?

L'enregistrement d'un nom de domaine s'accompagnait traditionnellement de la fourniture des coordonnées de trois personnes : le contact administratif, le contact technique, et le contact de facturation. Dans ces conditions, on pouvait se demander qui est juridiquement titulaire du nom : l'une de ces trois personnes (et laquelle ?) ou les trois (co-propriété) ?
L'ajout d'une mention spécifique "Registered name holder" (titulaire du nom) a facilité la résolution de cette question pour les enregistrements faits depuis plusieurs mois. Mais, pour les acquisitions plus anciennes, reconduites d'année en année dans les mêmes conditions, la question se pose toujours.
L'entrée en vigueur de nouvelles règles pour le transfert de noms de domaine entre registrars pourrait lever l'ambiguïté : elle ne donne en effet le pouvoir de transfert qu'au seul "Registered name holder" ou au contact administratif :
"A.2. ... For each instance where a Registered Name Holder requests to transfer a domain name registration to a different Registrar, the Gaining Registrar shall:
2.1 Obtain express authorization from either the Registered Name Holder or the Administrative Contact (hereafter, "Transfer Contact"). Hence, a transfer may only proceed if confirmation of the transfer is received by the Gaining Registrar from the Transfer Contact.
"

New ICANN policy on transfer of registrations between registrars

These new rules which facilitate the transfer, are in effect since July 12. A Transfer Dispute Resolution policy is also in effect.

Transferts d'enregistrement entre registrars : nouvelles règles

De nouvelles règles de transfert de noms de registrar à registrar sont effectives depuis le 12 juillet. Elles en facilitent le processus, et s'accompagnent de règles relatives aux conflits éventuels qui naîtraient à l'occasion de telles opérations.

ICANN and Internet governance report

The Center for Democracy and Technology has released a new
report
on ICANN and Internet governance. The report calls
for continuing ICANN reform, though supports ICANN as the
best model for managing core Internet naming and numbering
functions.

Court rules e-mail service not sufficient in domain suit

A federal court in Connecticut has denied an attempt by Pfizer to serve the defendants in a suit gainst two websites - genericlipitors.com and econopetcare.com - by e-mail. The court said it was not convinced e-mail was the only method to apprise the defendants.

July 14, 2004

An interesting article on UK cases

Kieren McCarthy, Lord of the Rings domain fight enters realms of fantasy, The Register, July 14.

Can a panel deny a claim when a trademark is not distinctive?

Apparently yes. Read a National Arbitration Forum decision, and you'll see that the panel deemed that "Florida Tourism" does not create an inherently distinctive mark, and has not acquired secondary meaning.
Paragraph 4(a)(1) of the UDRP requires that complainant must prove that the domain name registered by Respondent is identical or confusingly similar to a trademark or service mark in which he has rights. OK, but what kind of rights? If the complainant uses it everyday, and is known under it, doesn't have, even they are weak, rights?

Du côté du NAF

Dans une récente décision du National Arbitration Forum, le panel se livre à une analyse de la validité de la marque du demandeur, pour refuser le transfert du nom floridatourism.com. Ne s'attribue-t-il pas ainsi un droit qu'il ne tient pas de la procédure UDRP?
Dans une autre décision du même centre, est rejetée la requête de Mattel qui cherchait à récupérer caligirlbarbie.com.

July 13, 2004

OECD on gTLDs

The OECD has released today its report on "Generic Top Level Domain names: market development and allocation issues".
This paper first provides an overview of the structure of the market for domain name registration with a particular focus on gTLDs. The aim of this work is to provide a review of the reforms introduced by ICANN and their impact. The second focus of the paper is a discussion of the main procedures available to ICANN to allocate resources. The report suggests to auction the gTLDs.

Cette transaction s'appelle Coke

Quand un mastodonte cherche à récupérer un nom de domaine achetépar un particulier, l'histoire n'est pas forcément judiciaire ! C'est l'expérience vécue par un Australien qui avait acquis le nom de domaine fruitopia.au. Alors que la société Coca-Cola l'avait pressé de renoncer à ce nom correspondant à l'une de ses marques, elle le lui a finalement racheté ! L'exception qui confirme la règle ?

Review of auDA policy: Restriction on geographic names in .com.au & .net.au

auDA has announced it has decided to review the current restriction on the registration of geographic names in .com.au and .net.au, to "determine whether it still meets the needs and expectations of the Australian community".
Read also Australian Domain News.

Nouvelle étude sur le fonctionnement de la procédure UDRP

Les professeurs Jay Kesan et Andres Gallo présenteront prochainement une étude de l'influence du temps des délibérations dans la procédure UDRP, étude qui compare également le fonctionnement des panels à trois arbitres ou à un seul.

July 12, 2004

Confusing!

If you want to visit the New Zealand Maori Party website at maoriparty.co.nz, you will be redirected to the site of the rival Labour party!

ICANN and the ccTLD community

The Register (spotted via BNA's Internet Law News) features a story updating the relationship between ICANN and country-code top level domains. The article notes the increasing ease of redelegation, but also points to ongoing suspicion about the ccNSO among many in the ccTLD community.
[See also ICANNWatch]

New publications

Two publications, in Spanish, in the last issue of Alfa - Redi:
- Enrique Bardales, Peru: La Distintividad como objeto de derecho y su incidencia en los conflictos con los signos diferenciadores
- Sasha Mandovic, Ecuador: Los Conflictos entre Nombres de Dominio y Signos Distintivos

July 11, 2004

Madonna ne s'adonne toujours pas aux domaines

Ils sont bien connus, et ont certainement contribué à sa carrière : Madonna est une experte des coups marketing. Provocations visuelles, ou... changements de coiffure lors de la sortie d'un nouvel album. A l'occasion de sa tournée "Re-invention" (sic), Madonna a annoncé que sa quête mystique passait par l'étude d'une philosophie du 13ème siècle appelée Kabbalah. Et sa "ré-invention" est passée par un ravalement de façade non pas physique pour une fois, mais symbolique : elle demande maintenant à ce qu'on la nomme Esther.
Peut-être la conversion de l'ex Material Girl est-elle cette fois vraiment désintéressée ? Alors qu'elle avait dû batailler via la procédure UDRP pour récupérer madonna.com, cette fois elle n'a même pas songé à réserver le nom esther-madonna.com !
Merci (et bravo) à Emmanuel Gillet pour avoir repéré cette info.

ICANN panel pans VeriSign search service

A panel of experts convened by the ICANN took aim at the company that controls the popular .com and .net domains, issuing a report concluding that the controversial VeriSign Site Finder search service designed to make money off Web-browser typos is a threat to the stability of the Internet and should remain offline indefinitely.
[Washington Post; Report; Response to VeriSign lawsuit]

July 09, 2004

France : première décision de la Cour de Cassation

Par un arrêt n° 1163 du 7 juillet 2004 rendu à propos du nom rennesimmo.com, la Cour de cassation s'est prononcée ainsi :
"... ayant constaté que le nom de domaine utilisé par la société BVI est un vocable imitant l’enseigne et le nom commercial de la société Le Helley et que le peu de différences existant entre les deux dénominations engendre la confusion dans l’esprit d’un client d’attention moyenne, la cour d’appel, qui a retenu que l’utilisation d’un nom commercial dans un nom de domaine, qui porte atteinte à la fonction d’identification ou de publicité du nom commercial antérieurement utilisé par un concurrent exerçant dans un même secteur d’activité et sur une même zone géographique, constitue un acte de concurrence déloyale, a statué à bon droit ;
Et attendu, d’autre part, qu’ayant relevé que depuis 1994, la société Le Helley bénéficie d’une antériorité d’usage sur le nom litigieux, et que la société BVI ne peut se prévaloir d’une antériorité d’usage du vocable en cause utilisé par M. Y..., parent des dirigeants de la société BVI, celle-ci ne venant pas aux droits de ce dernier, la cour d’appel a légalement justifié sa décision".

[Mise à jour : publication d'un commentaire sur dalloz.fr (accès sur abonnement)]
[Mise à jour, 7 décembre : voir aussi le commentaire d'Oswald Seidowsky dans la lettre du CEJEM n° 25, 6 décembre 2004]

July 08, 2004

Usage de "Tintin" dans une URL

De manière intéressante, une décision de référé qui condamne une personne qui avait reproduit les personnages de la bande dessinée Tintin sur divers sites, n'évoque pas sa responsabilité pour l'usage du mot "Tintin" (protégé par le droit des marques et peut-être par le droit d'auteur) dans les adresses chez.com/parodiestintin, lycos.fr/tintinparodies, tintinvrac.free.fr, tintin.ca.tc.

Family Business

Intellectual Reserve Inc and the Corporate of the President of the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints (Mormons in the genealogy business), using the term familysearch in trademarks, are trying to prevent a man from using it for his web site familysearch.co.nz. Before a New-Zealand court, he argued that the words "family" and "search" are common words often used together by people making internet searches.
The fact that he is now using familytracing.co.nz and that familysearch.co.nz address is now inactive did not satisfy the complainants. Although familysearch.org.nz and familysearch.net.nz are still available in the New Zealand domain name register, the Mormon church requires ownership of familysearch.co.nz.
[The New Zealand Herald]

Faites comme si vous n'aviez rien vu

L'A.F.N.I.C. a adopté le 2 juillet une résolution selon laquelle les noms enregistrés depuis le 11 mai correspondant à des appellations réservées aux collectivités locales (mairie-xxx.fr, ville-xxx.fr, cr-xxx.fr et cg-xxx.fr) "seront retirés aux titulaires non habilités, avec remboursement au prestataire". Vient donc d'être inventée la rétroactivité contractuelle purement potestative !

July 07, 2004

Conflits entre procédure judiciaire et procédure UDRP

Dès lors qu'un nom de domaine a déjà fait l'objet d'une
procédure judiciaire, que doit faire un centre de règlement des litiges s'il est postérieurement saisi d'une procédure UDRP à son propos ? Il ne peut statuer bien sûr : la procédure administrative UDRP ne lui donne pas le pouvoir d'aller à l'encontre d'une décision judiciaire rendue par une juridiction compétente (article 4.k*) ; un tel pouvoir serait d'ailleurs proprement exorbitant.
La décision Ticket Solutions, Inc. v. Holder rendue par le National Arbitration Forum à propos du nom ticketsolution.com (aimablement signalée par Sylvie Destenave) est venue, si besoin, rappeler ce principe. En l'espèce, le panel saisi a refusé de juger, une juridiction de l'Etat du Kansas ayant déjà connu de l'affaire un an plus tôt.
A cette occasion, les auteurs de la décision citent quelques précédents, tous rendus par le National Arbitration Forum. L'affaire incite à rappeler une autre décision, celle-là rendue par le Centre d'arbitrage et de médiation de l'O.M.P.I.
Ce centre avait été saisi d'un conflit né entre des parties domiciliées en France, et semble-t-il de nationalité française [dans un tel cas de figure, la procédure peut être menée dans la langue des parties, mais dans la présente décision c'est l'anglais qui a été retenu]. Il ressort des faits (point n° 4 de la décision) que la S.A.R.L. Neurocim avait acquis le nom de domaine neurone.com en mars 1997. Propriétaire de la marque NEURONES, La S.A. Neurones avait revendiqué ce nom en justice. Par une décision qualifiée de "provisoire" [vraisemblablement donc un appel d'ordonnance de référé], la Cour d'appel de Colmar avait, en novembre 2000, interdit tout transfert du nom de domaine litigieux [il n'est pas rare que le titulaire d'un nom, inquiété par une assignation, le transfère à un tiers ; aussi est-on amené en pratique à demander le "gel" du nom pour ensuite débattre au fond].
En février 2001, le Tribunal de Grande Instance de Strasbourg avait interdit le transfert de ce nom de domaine. Ce dernier a pourtant changé de mains en avril 2002, son nouveau titulaire étant... la concubine du gérant de la SARL Neurocim !
Par décision administrative du 23 février dernier 2003, il a été ordonné le transfert du nom à la S.A. Neurones.
A supposer que le jugement précédemment rendu est devenu définitif, il a acquis force de chose jugée, et est opposable à tous. Aussi, en transférant le nom à sa concubine, le défendeur a violé l'article 500 du N.C.P.C. Le centre de médiation, tiers au procès, qui a pris une décision contraire à ce jugement, va-t-il également à l'encontre de cette injonction ? Une analyse rapide pourrait le laisser penser. Toutefois, si l'on s'en tient à une analyse stricte des faits, ce n'est pas à l'encontre du défendeur qu'il a rendu sa décision, mais à l'encontre de sa concubine, laquelle n'était pas partie à la procédure française.
* L'article 4k des règles U.D.R.P. prévoit : "La procédure administrative obligatoire visée au paragraphe 4 ne vous interdit pas, non plus qu'elle n'interdit au requérant, de porter le litige devant un tribunal compétent appelé à statuer indépendamment avant l'ouverture de cette procédure administrative obligatoire ou après sa clôture".

Google accused of trademark infringement by children's website

Google's latest challenge is not coming from a rival search engine, but rather from a children's website called googles.com, which is trying to block the search giant from venturing into new businesses aimed at kids. In filings with the federal Patent and Trademark Office, googles.com charges that Google is infringing upon its trademark and confusing investors and customers.
[See IAB SmartBrief]

Laissez le charme agir

Jean-Pierre C. exploitait un site accessible par plusieurs adresses dont celle-ci : axa.croisieres-libertines.com. Devant le tribunal puis la cour d'appel de Paris, il a expliqué aux sociétés Finaxa et Axa-Matignon qui l'attaquaient que cela signifiait simplement... "amateurs de film X amateur" ! Les juges n'ont évidemment pas suivi, et considéré que l'emploi de ce terme dans l'URL et dans le code des pages portait atteinte à la renommée de la marque AXA.
[Cour d'appel de Paris, 3 mars 2004, texte gentiment communiqué par Frédéric Glaize]

After the fundraising, the domain raising

Now that US Presidential Candidate John Kerry has announced that John Edwards would be his 2004 running mate, he is having a hard time finding an available domain name to host his website, the Washington Post reports. Obvious choices for a campaign Web site including KerryEdwards04.com, KerryEdwards2004.com, KerryEdwards-2004.com and KerryEdwards2004.net have already been registered. The owner of KerryEdwards.com apparently has offered to sell the domain for thousands of dollars.
[UPDATE: this web site received more than 51,000 hits after the announcement, Findlaw reported]

Honolulu gets OK to use ".gov" suffix

Honolulu Gets OK to Use Dot-Gov SuffixWhether you're in Honolulu, North Carolina, Honolulu, Kansas, or Honolulu, Alaska, starting this week, the Web address honolulu.gov will take you straight to the islands. The Federal General Services Administration, which oversees the use of all .gov Internet addresses, gave the green light in June for the City and County of Honolulu to use the streamlined Web address.

Enregistrement prioritaire en ".fr" : les communes entendues

La charte d'enregistrement .fr vient d'être modifiée le 7 juillet. La modification de l'article 10 fait écho aux critiques des collectivités, qui estimaient qu'elles étaient mises en danger par l'assouplissement des conditions d'accès au .fr. Désormais :
en ce qui concerne les noms de domaine sous le nommage mairie-XXX.fr, ville-XXX.fr, cr-XXX.fr, cg-XXX.fr, l'AFNIC vérifie également l'adéquation entre le nom du titulaire du nom de domaine demandé et le nom de la collectivité territoriale concernée.

July 06, 2004

Battle over keywords ads

Think of it, it is not completely off topic: The Kentucky Bar Association is scheduled to consider the ethics of lawyer search engine advertising in light of a dispute between two state lawyers. One lawyer used Google's keyword advertising to promote his site when his rival's name was entered in a search.
[The Courier-Journal]

Rapide comme Leclerc

Une décision de référé, la première connue qui fasse suite à l'assouplissement des règles d'enregistrement en .fr ! Un certain Stéphane H. a acheté le 21 mai dernier, soit 11 jours après l'ouverture de cette extension, le nom michel-edouard-leclerc.fr, et l'utilisait pour rediriger vers le site fatalgirls.com (inutile de cliquer, c'est bien ce que vous pensez !).
L'Association des centres distributeurs Edouard Leclerc a attaqué l'auteur de cet enregistrement, au motif qu'elle détient plusieurs marques comprenant le terme Leclerc, et que "Michel-Edouard Leclerc, co-président de l’association des centres Leclerc, est incontestablement titulaire d’un droit personnel au respect de son nom" (il justifiait par ailleurs de la réservation de michel-edouard-leclerc.com depuis août 2001).
Le registrar, la société Amen, qui avait également été intimé, a bien sûr été mis hors de cause.
[T.G.I. Nanterre, référé, 28 juin 2004, Legalis, repéré par Frédéric Glaize]
[MISE A JOUR : commentaire de Sabrina Brandner sur Juriscom.net]

July 05, 2004

Want to know U2's new album title?

Three domain names, U2vertigo.com, U2vertigo.net and U2vertigo.org have been registered on June 22. The registration came from Digital:CC servers, a web and multimedia production company co-owned by Sebastian Clayton, brother of U2 bassist Adam.
[The Star Online]

Le titre du prochain album de U2

La consultation du WhoIs continue de permettre de faire de la veille à peu de frais. C'est ainsi qu'ont été repérés les enregistrements le 22 juin dernier, de U2vertigo.com, U2vertigo.net et U2vertigo.org, ce qui laisse penser qu'il s'agira du nom de leur prochain album !

July 03, 2004

Premier "Harry"-vé, premier servi !

A peine le titre du prochain Harry Potter était-il dévoilé que celui-ci était enregistré en tant que nom de domaine. Mais certains titres approchant n'ont pas été enregistrés par l'auteur ou son éditeur !
[BBC News]

July 02, 2004

Le Ministre de la Recherche encourage à ".fr" mieux

Dans un discours prononcé par M. François d'Aubert aux 3èmes Etats généraux européens du Nommage de l'Internet, celui-ci s'est félicité de l'assouplissement des règles d'enregistrement de noms en .fr mais invite l'A.F.N.I.C. à baisser le prix d'accès à cette extension.

July 01, 2004

.NU Domain to sue a firm for its report on web porn

.NU Domain Ltd, the US-based operator of the .nu TLD, announced that it will take legal action against Secure Computing Corp. for making false claims that .nu domain is hosting millions of pages of pornographic material. The company also stated that it will take legal action against anyone who republishes this inaccurate and defamatory study. There are approximately 100,000 .nu domain names currently active, and according to Secure Computing there would be "3 million pages of pornography" (by the way "nu" means "naked" in French!).

Man fined for fake domain names invoices

The director of Internet Registry, who sent to more than 7O,000 business and non-profit organizations across Canada deceptive mails informing recipients that their domain name registration was about to expire, and gave several options for renewal, has been sentenced to a $40,000 fine and a five-year prohibition order.
[
Competition Bureau]

Escroquerie au renouvellement de noms de domaine

Au Canada, le directeur d'Internet Registry qui avait envoyé à plus de 70.000 entreprises et organisations des documents postaux qui faisaient croire aux destinataires que l'enregistrement de leur nom de domaine arrivait à échéance, et offrait plusieurs solutions pour le renouveler, a été condamné à verser une amende de 40.000 $ canadiens et a fait l'objet d'une ordonnance d'interdiction.
[Source : Bureau de la Concurrence]

The protester strikes back

Unhappy with his ISP, a man bought two domain names, mywirelesssucks.co.za and sentechsucks.co.za (see the first report on this story). Threatened by a legal action, he decided to transfer these names to Sentech... and later realized he wasn't legally compelled to do so. Now, he plans to re-launch his anti-Sentech Web site on Friday under a new domain name!

No more political parodies on whitehouse.com

The website whitehouse.com became famous when were posted parodical pictures of Monica Lewinsky and President Clinton "in action". This is the past, and Dan Parisi (a famous domain names multi-owner) removed pictures of candidates Bush and Kerry, the Washington Post reports.
He did so in order to be granted the trademark Whitehouse, the USPTO wanting to make sure visitors to his pornography site don't believe it was associated with President Bush's site, www.whitehouse.gov. But, seriously, is there a risk of confusion?